Printemps social en France : mais pourquoi tout le monde fait grève ?

Depuis le 3 avril 2018 de nombreux secteurs en France sont en grève : du ferroviaire à l’aérien, en passant par les étudiants, les revendications sont nombreuses et les luttes menées tendent à converger en un seul et même mouvement, celui que les journalistes appellent désormais le « Printemps social. »

Oui mais alors, qui fait grève ? Et surtout, pourquoi ?

 

La SNCF

La SNCF a lancé le 3 avril dernier une « grève perlée » : la compagnie sera en grève deux jours sur cinq, et ce, jusqu’au 28 juin pour l’instant.
Les syndicats protestent contre le projet de réforme ferroviaire (présenté le 26 février) qui a pour buts :
– modifier le statut des cheminots (différent des autres postes de la compagnie, ayant ses avantages et ses inconvénients)
– ouvrir le marché ferroviaire français aux concurrents (des compagnies privées pourraient exploiter les rails déjà présents)
– rendre la société anonyme au 1er janvier 2020 (la SNCF ne serait plus l’association de trois établissements publics à caractère industriel et commercial, mais une société anonyme à capitaux publics… autrement dit elle serait sur la voie de la privatisation)

Air France

La compagnie aérienne quant à elle manifeste à un rythme différent : en grève le 3 et 4, ainsi que le 10 et 11 avril, elle a annoncé poursuivre sa lutte les 17, 18, 23 et 24 avril.
La dizaine de syndicats réclame une hausse de 6% des salaires, mais également une revalorisation des primes des pilotes. En effet ils jugent insuffisante la considération accordée par l’entreprise à ses salaries au vu des bons résultats réalisés l’an dernier, particulièrement dus aux efforts effectués de leurs parts dans le passé.

Les étudiants

Depuis la fin du mois de mars, des milliers d’étudiants manifestent et bloquent leurs universités. Pourquoi ? Un projet de loi en cours qui rendrait l’entrée à l’université sélective. Pour rappel, en France, l’université est publique et donc, ouverte a tous, afin que chaque étudiant, quel que soit son parcours ou son milieu, ait les mêmes chances d’étudier.
Les étudiants manifestent donc pour défendre cette égalité des chances, véritable symbole de l’université en France. Pour cela, ils bloquent leurs universités, ralentissant donc le rythme des cours et des examens, car c’est pour eux le meilleur moyen de se faire entendre puisque l’impact d’une telle mesure est énorme.

Pour toutes ces raisons, les grèves se multiplient et voilà pourquoi certaines journées en France sont comme « paralysées » : entre les grèves de la SNCF, celles de Air France, et les universités bloquées, la situation sociale n’est pas actuellement au beau fixe !

 

Clémence

AJ-FRANCEフランス語講師。ナント出身。大学での専門は応用外国語(英語・ロシア語・ドイツ語)と国際貿易ですが、シャルキュトリー製造者としての経験もあるという異風の経歴の持ち主。趣味は、歴史と料理、そしてスポーツ。とても好奇心旺盛な性格。