La galette des Rois

C’est une pâtisserie dans laquelle une fève est cachée.

La galette des rois se mange à l’Epiphanie, fête chrétienne qui célèbre la visite des rois mages à l’enfant Jésus, le 6 janvier. C’est, par tradition, l’occasion de « tirer les rois ». L’origine de cette pratique remonte à la Rome antique. Le plus jeune enfant de la famille se met sous la table et désigne qui aura chaque part de la galette. La personne qui obtient la fève (figurine en porcelaine à partir de la fin du XIXe siècle) est désignée le roi pour la journée.

La galette des rois est présente notamment en France, au Québec, en Suisse, au Luxembourg, ou encore en Belgique. Mais dans une partie du sud de la France, c’est le gâteau des rois qui la remplace. Il est en forme d’anneau, parfumé à la fleur d’oranger et recouvert de sucre et de fruits confits.


photo (cc) David.Monniaux

Cette pratique a fait naître l’expression « trouver la fève au gâteau », qui signifie une heureuse rencontre ou une bonne découverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *