En mettre sa main au feu

En mettre sa main au feu :

Cette expression est utilisée quand on veut convaincre quelqu’un que l’on a raison.

« – C’est bizarre, mes clés ne sont pas sur la table. Je suis pourtant certain de les avoir posées dessus hier soir. J’en mettrais ma main au feu ! »

L’origine date du Moyen Âge. Il arrivait que pour connaître la culpabilité ou non d’une personne, celle-ci devait se soumettre au « jugement de Dieu », comme par exemple mettre sa main dans les flammes. Si la personne n’avait pas la main brulée, elle était jugée innocente. Miracle de courte durée, puisque si cela arrivait, cette personne pouvait alors être accusée de sorcellerie, et donc condamnée. Ah, quelle belle époque !

Dans le même sens, il y a également « en mettre sa main à couper » ou encore « en mettre sa tête à couper ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *